LLB-SIGHT

New:Geekery:Photo:Opinions

LLB-SIGHT header image 2

TECHNOLOGIES DE POINTE : e-Paper, la couleur et les applications

19 octobre 2008 · Pas de commentaires

La technologie e-paper, n’a pas encore percé que déjà les évolutions futures se font jour, dans les laboratoires au moins.

Color_epaper.JPG

e-Paper est une technologie Xerox de restitution des caractères sur un support souple qui doit servir de support naturel à toutes sortes de livres et publications électroniques.
Ces deux aspects sont à prendre en compte respectivement. La capacité à restituer une image noir et blanc d’une qualité et d’une stabilité telle qu’elle permette une lecture confortable des caractères. L’autre aspect de la technologie est la capacité d’encapsuler cette technologie dans des supports souples et fins. Des supports qui se tourneraient comme des pages et seraient dans leur usage assez ressemblant à nos journaux d’aujourd’hui.

Roulé dans un sac, mon périphérique e-paper se connecterait rapidement au kiosque le plus proche pour stocker dans sa mémoire mon journal du soir préféré. A moi de le déplié pour lire mon journal, pratiquement à l’ancienne. Tel est en tout cas le concept d’origine tel qu’il a été présenté il y a une dizaine d’année maintenant, à une époque, ou wifi, bluetooth, 3G, n’était pas encore des technologies si répandues.

Le second point en tête de cet article est l’annonce du premier e-paper couleur basé sur un technologie de nanotubes de carbone, plus simple à produire. Si ceci était prévu de longue date, et que de nombreuses sociétés travaillent aujourd’hui sur ces projets, ceci est malgré tout une avancée technologique importante car jusqu’à une époque récente les e-paper polychromes, jouaient essentiellement sur l’adjonction de filtres à une couche noir et blanc.


070515_color_e-paper.jpg

Maintenant je vais vous dire pourquoi je considère que ceci est un tournant. Si nous avons connu les livres électroniques depuis quelques années avec de fortunes diverses, nous n’avons pas encore vu de magazines transférés sur e-ink. Nous n’avons pas vu d’affiches publicitaires sur e-paper, ou tout simplement des notices, des annonces, etc. Bien que technologiquement faisable à l’heure actuelle, aucune entreprise ne semble nous le proposer (à quelques rares exceptions) ou s’en servir quotidiennement. Peut être manquait il un apport essentiel au développement général de cette technologie : la couleur.

Ce n’est plus simplement votre journal ou un livre sans illustrations que vous pourrez bientôt télécharger, mais bien l’ensemble des écrits potentiels que représentent la presse magazine, les publicités et catalogues de Noël.
Ceci sur un support souple, que vous pourrez emporter avec vous, photocopier (pourquoi pas après tout ?), lire à plusieurs s’il est assez grand.

D’autres applications se feront jour, j’ai déjà évoqué plus haut la publicité ou la communication d’entreprise, mais ce pourront être aussi avec quelques raffinement de la technologie toutes sortes de surfaces qui pourront devenir communicantes et surtout changeantes : vitres, revêtements de carrosserie soit pour la décoration, soit pour la publicité.
Il devrait être possible à terme, en fonction encore une fois des avancées technologies d’utiliser ces technologies comme des compromis simples pour l’obscurcissement des vitres, peut être sous certaines conditions pour faire de l’affichage tête haute dans des sandwich assez fins pour permettre des affichages sur un pare-brise ou sur une vitre.
L’un des intérêts initiaux des technologies e-paper était de permettre un affichage stable, sans énergie, des informations initialement chargés sur la page. En clair, votre journal téléchargé, reste affiché jusqu’à ce que vous vous décidiez à l’effacer et ce sans consommer vos précieuses batteries. De même pour une vitre opacifiée le soir qui reste dans un état stable jusqu’au matin suivant (et ne risque pas par le jeu malheureux d’une coupure de courant de vous laisser nu(e) au milieu du living.

l’e-Paper est une vraie technologie d’avenir, pour laquelle nous n’avons pas fini de voir apparaître des applications nombreuses dès lors que tous les outils semble proche de la convergence nécessaire et j’en cite quelques uns : piles et batteries de très grande autonomie, technologies multiples sans fils pour le chargement des données à afficher, finesse et souplesse du support, miniaturisation toujours plus grande des composant qui devrait peu à peu faire disparaître les lourds boitiers qui entourent jusque là cette technologie.
De même le kiosque à journaux de demain sera virtuel et universellement disponible partout où il existe une forme d’accès réseau sans fil. A méditer peut être.

Quelques liens :

Un article de 2007 sur l’e-paper

Communication portable/e-Paper

D’autres exemples technologiques d’application e-Paper et aussi essai de publicité à Tokyo

L’offre actuelle des Echos

Tags: Futur

0 responses so far ↓

  • There are no comments yet...Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment